Le Blocage : ou comment sublimer votre ouvrage ?

Le Blocage : ou comment sublimer votre ouvrage ?

Aujourd’hui, vous l’aurez deviné, nous allons parler *roulement de tambours* blocage !

Vous m’avez un peu vue venir là, hein ? Bon, restons sérieux.

Le blocage est, selon moi, une étape très importante de la création d’un objet tricoté ou crocheté main.

Si on prend le temps de réaliser un bel objet à la main, et d’autant plus avec de belles matières, prendre le temps de le bloquer sublimera le résultat final !

Le blocage, qu’est ce que c’est ?

Le blocage est une étape qui permet de fixer la forme de votre tricot ou de votre objet crocheté.

En outre, le blocage permet :

  • de donner les dimensions prévues à votre objet fini
  • de révéler les dentelles et/ou les points texturés
  • de gommer les petits problèmes de tension
  • en crochet tunisien, le blocage permet également de dompter l’effet “bouclage”

C’est pour cette dernière raison que je vous invitais à bloquer votre châle Adeline dans mon dernier article. En effet, après avoir réalisé cette opération, l’effet « bouclage » aura disparu.

On peut réaliser l’opération de blocage à la toute fin, pour les châles, ou les pulls tricotés ou crochetés en rond (comme les raglans par exemple).

Pour les ouvrages réalisés avec des coutures en revanche, il est conseillé de bloquer les différentes parties avant l’assemblage.

Cela permettra de s’assurer de la taille des différentes parties et facilitera grandement la couture.

Comment bloquer son ouvrage ?

Il y a plusieurs façons de bloquer un ouvrage tricoté ou crocheté.

La technique que nous allons aborder ici concerne les fibres d’origine animales, et ne fonctionne donc pas pour le coton ou l’acrylique.

Donc, pour bloquer son ouvrage, il faut suivre quelques étapes très simples.

Laver son ouvrage avec une lessive adaptée à la laine

  • il y en a de plusieurs sortes. Personnellement j’utilise la lessive Eucalan qui ne requiert pas de rinçage. En revanche, elle est plus chère que des lessives du commerce comme Woolite ou Mirlaine.
Lessive Eucalan
Je précise, je ne suis absolument pas sponsorisée par Eucalan.
  • aussi, il est préférable de laver votre ouvrage à l’eau froide, tout particulièrement si ce dernier est composé de couleurs différentes très contrastantes qui peuvent dégorger.
  • surtout, on ne lavera pas son ouvrage à l’eau chaude, qui peut feutrer la laine.
  • pour laver son ouvrage, on le trempe délicatement dans le bain d’eau froide et de lessive, sans frotter.
  • si vous utilisez une lessive avec rinçage, il vous faudra changer l’eau et le laisser tremper à nouveau pendant une trentaine de minutes.

Essorer son ouvrage

  • c’est l’étape la plus délicate. Il ne faut pas froisser son ouvrage au risque de déformer les mailles.
  • pour l’essorer, il faut simplement le presser délicatement pour en extraire le plus d’eau possible.
  • ensuite, on le pose à plat sur une serviette et on roule la serviette comme un nem !
Boudin pour l'essorage
Vous remarquerez ici mon sens des proportions : utiliser un drap de bain gigantesque pour essorer un carré de 10 cm de côté !
  • pour finir, on vient appuyer sur toute la longueur de notre nem serviette pour faire sortir le plus d’eau possible.

Le bloquer

  • on commence par poser son ouvrage à plat une surface adaptée, comme des tapis de blocage, ou encore un tapis de yoga.
  • on le met ensuite en forme délicatement, sans trop tirer sur les mailles.
  • pour qu’il garde la forme que nous venons de lui donner, il faut maintenant l’épingler. Vous pouvez utiliser des épingles en T spécialement prévues à cet effet.
Épingles T
  • une fois épinglé, il suffit de laisser sécher votre ouvrage complètement.
Carré Bloqué

Une fois bloqué, votre projet gardera en mémoire la forme que vous lui avez donné ! Magique, non ?

Sur ce, je vous dis à très vite pour un prochain article. Et comme toujours, des gros câlins virtuels !

6 Comments on “Le Blocage : ou comment sublimer votre ouvrage ?

    • Bonjour Odile !
      Le coton est une fibre plus difficile à bloquer que la laine, car elle ne réagit pas de la même façon. Je conseille pour le coton de commencer par fixer l’objet fini avec des épingles, puis d’appliquer de l’eau dessus avec un spray. Il faut ensuite le laisser sécher complètement, à plat.

      • Merci beaucoup « petite Fée «  Vous en avez réellement été une , dans l ‘aide que vous m’avez apporté pour cet ouvrage
        Bonne journée Odile

        • Bonjour Odile, je suis très contente que vous ayez pu réaliser votre pull Shae ! N’hésitez pas à me partager vos photos si vous le souhaitez, je suis toujours ravie de voir vos réalisations. À très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.