Le crochet tunisien : petite introduction tout en douceur

Le crochet tunisien : petite introduction tout en douceur

Le crochet tunisien, qu’est ce que c’est ?

Le crochet tunisien, c’est un art du fil peu connu en France. Il fait depuis quelques années son grand retour, notamment aux États-Unis.

Malgré son nom, on ne trouve aucune preuve reliant cette technique à la Tunisie. Son origine est très floue, et certains disent même qu’elle serait apparue en Égypte Ancienne.

C’est une technique qui se trouve à la frontière entre le crochet et le tricot. Et croyez-moi, elle mérite vraiment qu’on y porte attention

Au crochet tunisien, on monte toutes les mailles du rang sur son crochet à l’aller avant de les écouler au retour. Un rang est ainsi toujours composé de deux étapes.

On trouve au crochet tunisien des points ressemblant beaucoup au tricot, comme le point jersey ou le point envers.

Mais on y trouve également des points uniques à cette technique, comme le point tunisien simple.

Échantillons crochet tunisien
On voit ici trois points classiques du crochet tunisien : le point tunisien simple, le point tunisien tricot, et le point nid d’abeille

J’ai d’ailleurs déjà créé plusieurs patrons au crochet tunisien. Comme le très facile bandeau Rosalee, que vous pouvez retrouver dans ma bibliothèque Raverly.

Quelques petites choses à savoir sur le crochet tunisien

  • Au crochet tunisien, on travaille avec un crochet un peu particulier. Il est aussi long qu’une aiguille à tricoter et permet ainsi de monter toutes les mailles du rang dessus.
  • Comme évoqué plus haut, un rang est toujours composé de deux étapes au crochet tunisien : l’aller, où l’on monte les mailles du rang sur son crochet, et le retour, oú l’on écoule les mailles ainsi montées.
  • Au crochet tunisien, la première et la dernière maille du rang seront toujours travaillées de la même façon, quel que soit le point utilisé. 
  • Le premier rang (ou rang de base) est également toujours travaillé de la même façon, quel que soit le point qu’on emploie.
  • La technique du crochet tunisien crée généralement un rendu épais en raison de la structure des mailles. En effet, on “pousse” la laine vers l’arrière.
  • Certains points comme le point tunisien simple, ou le point tunisien tricot ont une forte tendance à boucler. Il ne faut surtout pas se formaliser, il y a de nombreuses solutions à ce petit inconvénient. Parmi celles-ci, bloquer votre travail, ou même crocheter un rang de mailles serrées autour de votre ouvrage sont deux techniques très efficaces !

J’ai déjà essayé le crochet tunisien, mais ça me fait mal aux mains !

Cette remarque, je l’ai malheureusement déjà entendue souvent. Première chose, si vous sentez des douleurs dans vos mains, ne vous forcez pas en vous disant “ça va venir”. 

Vous risqueriez de vous faire mal de façon plus permanente, et ce serait quand même dommage d’abîmer vos jolies mimines !

La douleur est une réaction du corps qui permet de nous prévenir que quelque chose n’est pas normal, n’est pas en place. Alors plutôt que de s’infliger des souffrances inutiles, je vais vous proposer ici deux solutions qui fonctionnent très bien pour moi.

Crochets tunisiens à câble

La douleur est généralement liée à deux facteurs que l’on peut très facilement maîtriser :

  • le type de crochet utilisé : il existe plusieurs types de crochets tunisiens. Tout comme au tricot, le crochet droit sera souvent une source de douleur pour les mains. Il est plus lourd qu’un crochet câblé et force l’utilisateur à des mouvements peu naturels. Je vous conseille ainsi vivement d’investir dans un crochet tunisien à câble, interchangeable ou non. J’utilise pour ma part les magnifiques crochets interchangeables de chez KnitPro, et je les adore !
  • le ratio taille du crochet / taille de fil utilisé : en effet, quand on tricote ou crochète déjà, on a généralement certaines habitudes bien ancrées quant à la taille d’aiguilles à utiliser pour un fil donné. Il ne viendrait à l’esprit de personne de travailler une laine fingering avec des aiguilles de 7 mm, sauf si on veut un rendu très très aéré. Au crochet tunisien, il faut oublier tout ça ! Surtout si vous débutez, utilisez un crochet beaucoup plus gros que la taille d’aiguille que vous auriez normalement utilisé. Il ne faut pas hésiter à monter d’une, deux ou même trois tailles de crochet.

Essayez donc de faire varier ces deux paramètres lorsque vous travaillez, et n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

Place à la pratique !

Je vais vous montrer aujourd’hui comment réaliser votre rang de base et comment travailler le point tunisien simple

Si vous ne possédez pas encore de crochet tunisien, pas de panique ! Pour ce petit tutoriel, vous pourrez tout à fait utiliser un crochet droit classique, qui sera amplement suffisant à monter 10 ou 15 mailles.

Le matériel :

Pour ce tutoriel, il vous faudra :

  • de la laine (héhé !)
  • un crochet de taille adaptée
  • des ciseaux

Je vais pour ma part, utiliser un fil de taille DK et un crochet de 8 mm.

Le rang de base :

Comme évoqué plus haut, le rang de base se travaille toujours de la même façon, quel que soit le point utilisé. C’est donc vraiment la première chose à maîtriser.

Vous verrez, c’est vraiment très facile !

On commence par réaliser une chaînette de 12 mailles en l’air.

Chainette de 12 mailles en l'air

Nous allons ensuite tourner un tout petit peu notre chaînette pour aller piquer notre crochet dans le brin qui se trouve à l’arrière de celle-ci.

Remarque : le fait de travailler dans le brin qui se trouve à l’arrière de notre maille chaînette permet d’avoir une bordure bien propre. Vous pouvez tout à fait travailler dans votre maille chaînette comme d’habitude si vous trouvez cela trop difficile au début !

On insère le crochet dans le brin qui se trouve à l'arrière de la chaînette

Faites ensuite un jeté et passez à travers ce brin, en veillant bien à garder la boucle ainsi formée sur votre crochet. Vous avez désormais deux boucles sur votre crochet.

La première maille est sur le crochet

Répétez maintenant cette opération jusqu’à votre dernière maille en l’air.

Rang de base aller

Vous voyez donc ici une première particularité du crochet tunisien par rapport au crochet classique : on garde toutes les mailles sur notre crochet en travaillant notre rang.

Astuce : au crochet tunisien, le nombre de boucles (ou mailles) qui se trouvent sur notre crochet correspond toujours au nombre de mailles du rang. Ainsi, si vous avez un doute, comptez simplement les mailles qui se trouvent sur votre crochet pour vérifier ! Ici j’ai commencé avec une chaînette de 12 mailles en l’air, et j’ai bien 12 boucles sur mon crochet. C’est bon, on peut continuer !

La deuxième particularité du crochet tunisien, nous allons le voir tout de suite, c’est qu’on ne tourne pas le travail à la fin du rang. Nous allons donc continuer de travailler sur l’endroit du rang.

Pour cela, on commence par faire un jeté, et on passe à travers la première boucle uniquement. C’est ce qu’on appelle la maille bordure.

Première maille bordure

Et maintenant c’est tout simple : vous allez écouler les mailles deux à deux. Pour cela, faites un jeté, et passez à travers les deux prochaines boucles sur votre crochet.

On écoule les mailles

On recommence ! Faites un jeté, et passez à nouveau dans les deux prochaines boucles sur votre crochet. Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une boucle sur votre crochet.

Rang de base terminé

Et voilà, le tour est joué ! Votre rang de base est déjà terminé ! Facile, non ?

Allez, on passe à la suite !

Le point tunisien simple :

Ce point est unique au crochet tunisien, et crée cet aspect “tissé” tout simplement magnifique

Après plusieurs années de pratique, il reste sans conteste mon point préféré parce qu’il offre des possibilités infinies !

On reprend donc notre rang de base.

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir les deux premières barres verticales formées par notre rang de base.

Comme la première maille se trouve déjà sur notre crochet, nous allons toujours sauter la première barre verticale du rang, celle qui se trouve le plus à droite.

Barres verticales rang de base

Et nous allons piquer notre crochet directement sous la deuxième barre verticale de rang, en insérant le crochet de la droite vers la gauche.

Barre verticale

Faites ensuite un jeté et repassez sous cette barre verticale, en veillant toujours bien à garder la boucle ainsi formée sur votre crochet. Vous avez maintenant deux mailles sur votre crochet.

Première maille point tunisien simple

Continuez de monter ainsi les mailles sur votre crochet, jusqu’à atteindre la dernière barre verticale. Il s’agit de l’avant dernière maille du rang, la dernière étant notre maille bordure.

À ce stade, vous devriez donc avoir 11 mailles sur votre crochet.

Monter les mailles sur le crochet

Pour réaliser la maille bordure, nous allons piquer notre crochet dans les deux brins qui se trouvent tout à gauche de notre rang.

Maille bordure
Maille bordure sous un autre angle

Nous venons de terminer l’aller ! Le retour va se faire exactement de la même manière que plus haut.

Faites un jeté et passez à travers la première maille pour réaliser votre maille bordure. Puis, faites un jeté, et passez à travers deux mailles, encore et encore, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une maille sur votre crochet.

Premier rang en point tunisien simple

Répétez ce rang autant de fois que vous le désirez. Vous verrez apparaître au fur et à mesure ce bel effet tissé dont je vous parlais tout à l’heure !

Pour finir, il va vous falloir faire un dernier petit rang pour terminer votre ouvrage.

Pour cela, on va tout simplement travailler un rang de mailles coulées. Réalisez donc une maille coulée sous chacune des barres verticales de votre rang.

Rang de mailles coulées

Maintenant que vous connaissez la base de la base, vous pouvez tout à fait vous lancer dans votre premier ouvrage ! Le châle Salma, utilise d’ailleurs principalement le très joli point tunisien simple.

Merci de m’avoir lue jusqu’ici, cette semaine encore ! Vos réactions à chacun de mes articles sont un vrai bonheur.

Je vous dis à dans 2 semaines, pour le lancement d’un projet qui me tient à coeur depuis longtemps, fait spécialement pour vous, chers abonnés à la Newsletter !

Quoi ? Vous n’êtes pas encore abonné.e ? Filez vite corriger ça !

18 Comments on “Le crochet tunisien : petite introduction tout en douceur

  1. Hello petit panda !
    Merci pour ces explications. J’ai fait une couverture pour bébé au crochet tunisien pour essayer. C’était très joli et pas compliqué à faire !
    Je vais me lancer pour un vêtement pour moi…et pourquoi pas ce joli petit haut Shaé qui me plaît bien…je vais me laisser tenter par l’achat du patron…à tout de suite sur Etsy !!!
    byyyyeeee

    • Coucou Jocelyne ! Tu es donc une future experte du crochet tunisien !
      Merci d’avoir acheté mon patron ! J’espère que tu t’amuseras beaucoup à faire ton pull Shae 🙂

  2. Génial ton article. On a envie de trouver un crochet tunisien pour essayer. Bon j’avoue j’ai plein de projet pour l’été en tricot alors j’attendrai un peu avant de m’y mettre mais je garde ton Tuto car il est très bien fait. Et qui sait, peut être qu’en allant chez maman (qui a des crochets tunisiens ) je tenterai un échantillon. En tout cas hâte d’avoir la suite d’ici 2 semaines!!!

  3. Bonjour Marie, merci pour cet article .Je suis une adepte du crochet tunisien depuis des années.Et le top c’est le crochet tunisien circulaire double pointe, malheureusement pour l’instant je n’ai trouvé qu’une marque qui le commercialise ( vous me direz si je peux la citer? et vendu par un géant américain!)dommage.Avec ce matériel on peux réaliser plus rapidement des grandes pièces avec des points très jolis). Bonne journée proche de Saint Emilion.Caroline

    • Bonjour Caroline ! C’est toujours un plaisir pour moi de parler de crochet tunisien 🙂
      Pour ma part j’utilise les crochets interchangeables de chez Knitpro, qui peuvent s’utiliser en double pointe effectivement. Et comme on peut adapter la longueur du câble, c’est vraiment parfait ! Quelle marque utilisez vous ?

      • J’utilise la marque pony (chez amazon, et ciseaux magiques, ) , car les crochets circulaires doubles pointes sont vendus individuellement longueyr 80cm et j’utilise quasiment toujours le même diamètre en tunisien (6mm).On m’a offert un coffret , super beau, super cher!!!mais il y avait un crochet de chaque taille donc obligée à chaque bout de rang de dévisser…… l’embout , revisser le crochet….Donc je suis revenue à mes pony!increvables,!Bonne journée Caroline

        • En effet, c’est un peu le problème de ces coffrets. En général je m’achète toujours 2 crochets interchangeables de la même taille, et j’ai déjà une jolie collection de câbles. Mais je connais Pony, c’est vrai qu’ils sont très bien ! 🙂

  4. Bonjour
    Très contente de découvrir le crochet tunisien, le résultat est très joli. Il va falloir que j essaie.
    Merci beaucoup pour les explications. J ai déjà jeté un œil sur vos laines sur etsy , elles me plaisent beaucoup et les modèles aussi . Quel modele faire pour démarrer?
    Bonne journee
    Regine

    • Bonjour Regine !
      Je suis très contente d’avoir pu vous donner envie de vous y mettre. Pour commencer, vous pouvez vous lancer dans le bandeau Rosalee, mais il n’est pas très de saison.
      Sinon, si vous pouvez patienter jusqu’à vendredi, je vous parlerai d’un modèle de châle spécial débutant sur mon Blog : le châle Adeline. Le patron sera accessible gratuitement pour tous mes abonnés.

  5. bonjour j’ai fait l’échantillon.. j’ai trouvé laine parfaite dans mes affaires et le 17 mailles et 13 rangs donne 10 cm avec crochet tunisien no 6.. j’adore mais la fin avec le point coulé.. un gros merci.. je serai la quand tu commenceras.. Diane du Québec.. tourlou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.